observatoire parallèle PNRHL
24 janvier 2019

 

En marge de la sélection officielle, retenue pour des motifs scientifiques, comportant des photographies plus « conventionnelles », cette série rassemble des traces d’un autre paysage. C’est celui issu d’un parcours, d’une multitude de déplacements puisque l’exercice sur le territoire du Parc aura nécessité plus de 4000 km. Le territoire se révèle non plus comme ensemble d’images séparées mais comme procédant de l’itinéraire lui même, déplacements, haltes.