Abstraction & Ornement *
Exercice « appliqué » inventé lors de l’élaboration de la série Stellæ. Ces études et variations, bien que rendues possibles par montage numérique, furent ajustées "manuellement ». Gammes graphiques infinies à l’image des divisions possibles du cercle dont le nombre s'accordait parfois à la spécificité du fragment végétal. Au gré des combinaisons, les motifs tutélaires firent surface, connectés aux ramifications de l'histoire classique de l'ornementation. Ce n'est pas un hasard, l’évolution de cette dernière se nourrit depuis la plus haute antiquité aux sources des répertoires de formes offerts par la nature. Lotus, papyrus et acanthe, les trois espèces végétales de référence de l’ornementation, pourront faire l’objet d’une recherche future de cette étude.
* ce titre reprend celui d'une exposition de référence sur ce thème ayant été présentée à la fondation Beyeler en 2001 (Bâle, Suisse).

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •